Après la débâcle des valeurs technologiques, faut-il brûler les analystes financiers ?

Le 18/09/2002 - 19h30 - Organisé par X-Informatique

Programme

Appelés « Rat de Londres » par les caciques de la gauche, encensés en 1999, soupçonnés d'incompétence ou pire en 2002, responsables de la ruine des petits porteurs et de la destruction des stock options, accusés d'exiger toujours plus de coupes sombres et de licenciements, les analystes financiers sont au coeur de l'actualité. La profession reste pourtant mal connue et les directions générales cherchent souvent à limiter et à contrôler les contacts entre leurs collaborateurs et ces individus potentiellement dangereux.

Philippe GENDREAU (X79), membre du groupe X-Informatique et analyste en charge de l'informatique au Crédit Agricole (Cheuvreux), nous propose de découvrir qui sont ces experts auto-proclamés qui se permettent de juger de la pertinence des stratégies des entreprises ou de la crédibilité de leurs dirigeants.
Après l'X et Sup Aéro, Philippe Gendreau a travaillé jusqu'en 1990 au Centre d'essais de la Méditerranée du Ministère de la Défense, puis chez des Industriels de l'Armement (Rockwell et Thomson-CSF) pour la réalisation de systèmes à forte dominante informatique et télécoms. En 1996, il bascule dans le monde des Analystes Financiers tout d'abord chez ABN-AMRO puis au Crédit Agricole depuis 1997, où il est en charge du secteur Informatique et Hautes Technologies.
Avec ou sans stock options, c'est un sujet qui mérite un débat sans langue de bois.

Intervenants

Philippe GENDREAU (X79)
Crédit Agricole
Analyste Financier en charge de l'Informatique

Inscriptions

Référence : G9plus-37

Programme de la manifestation

Contact : Chantal Labbé

Lieu

Maison des X
12 rue de Poitiers
Paris 7ème.